http://www.regardconscient.net/archi06/0610cesarienne.html

je n'ai pas terminé de le lire mais ça promet!

j'ajoute un commentaire de Jean Claude Verduyckt ( voir son site http://users.swing.be/carrefour.naissance/index.htm ) lu sur la MAMANLISTE et publié ici avec sa permission:

Texte intéressant, en effet.

Mais je n'y retrouve pas l'évolution considérable du nombre de femmes
chirurgiennes en obstétrique, allant jusqu'à dépasser celui des hommes
... depuis près de 20 ans maintenant, alors que la majorité des
responsables des services obstétricaux reste des hommes !!

L'accouchement reste un "mystère" ... rendu ainsi volontairement auprès
de la population. Faudrait-il multiplier les images d'"accouchements
catastrophes", de "grandes extractions" versus une césarienne "propre,
calme et bien protocolée" ? Le choix serait vite fait !! Mais ce que
l'auteur oublie d'écrire dans son article c'est la multiplicité des
causes techniques, médicales, médicamenteuses, ... ("pompier
incendiaire" ... l'expression n'est pas trop forte !!)
Comme exemple, je prendrais, moi aussi, celui des Pays-Bas. Le taux de
césarienne n'a cessé d'augmenter ... parallèlement à celui de
l'accouchement en structure ET celui de la péridurale. (Sur base d'une
lecture qui date déjà un peu, cela ne s'accompagne pas nécessairement
d'une baisse du taux de mortalité mais plutôt d'une hausse du taux de
morbidité périnatale.)

Ce qui m'impressionne avant tout dans cet article, c'est la propension
féministe arrière-gardiste en toile de fond ... qui ne fait qu'alimenter
le chancre dans les mentalités : "Divisons pour régner" ... le principe
ne change pas !!! Il a tellement fait ses preuves de renforcer les
croyances afin de maintenir au pouvoir les mêmes personnes, les mêmes
idées, et donc aussi les mêmes différences sociales.

Si les connaissances médicales (dont en périnatalité .. grossesse,
naissance, petite enfance) augmentent légèrement dans la population,
c'est essentiellement auprès des mères et plutôt sur un volet "médecine
douce" ...
Exit les femmes avant une grossesse et exit les hommes à tout moment.

Qu'une information "honnête" circule d'avantage auprès des jeunes filles
et des jeunes garçons ... et nous verrons alors, 10 ans plus tard, de
vrais changements comportementaux.

Jean-Claude